NightFlex L’orthokératologie - Repousser les limites

Quelle est l’adaptation la plus incroyable que vous ayez réussie en orthokératologie ?

Quoiqu’il en soit, nous sommes certains que notre lentille d’orthokératologie NightFlex vous aidera à obtenir les meilleurs résultats. Grâce à notre technologie d’optimisation du volume des larmes « TVO » (Tear Volume Optimisation), nous sommes en mesure de remodeler les cornées les plus complexes.
Les lentilles OrthoK sont en développement rapide depuis quelques années. Elles sont devenues incontournables tant pour le praticien que pour les patients. SwissLens propose une gamme étendue de lentilles (Myopie – Contrôle myopique – Hypermétropie – Presbytie) qui bénéficient toutes de la technologique d’optimisation du volume du lac de larme « TVO » (Tear Volume Optimisation).
En effet, afin de pouvoir modeler la cornée, les lentilles OrthoK doivent pouvoir exercer une force hydrostatique sur la cornée. Cette force hydrostatique est essentiellement générée par la zone « reverse ». Afin d’être efficace, cette zone doit créer un lac de larme (espace entre la lentille et la cornée) qui soit optimal. La technologie TVO ajuste dynamiquement cette zone en hauteur, forme et largeur en fonction des paramètres géométriques et optiques de la cornée :
  • Hauteur du lac de larme : suffisamment haut pour générer une force hydrostatique. Un minimum de hauteur est même requis pour les corrections optiques faibles.
  • Largeur et forme de la zone : obtenir un volume de lac de larme suffisant et une forme qui sera progressivement et spécifiquement ajustée pour de forte correction (par exemple -9 dpt).

NightFlex pour Sph -6.00 Cyl -8.00

SwissLens Orthokeratology NightFlex
Image : Alpes Vision Thibaud Syre
SwissLens propose une LC calculée avec vos paramètres sur une base statistique. Cependant, vous pourriez devoir ajuster cette dernière pour un effet OrthoK optimal.
  • Le facteur Jessen : L’unité est la dioptrie. Ce facture modifie le rayon de la zone centrale (sans modifier les autres paramètres de la LC). Il permet de s’assurer que la correction optique soit bonne tout au long de la journée. Un facteur Jessen trop élevé induit plus de défocus (= augmente la hauteur du lac de larme via l’aplatissement du rayon central), mais génère une sur correction le matin.
  • Le facteur de compression : L’unité est le micron. Il permet d’ajuster la flèche de la zone reverse sans modifier les autres paramètres de la LC. Ce facteur contrôle la pression sur la zone centrale sans modifier le rayon central évitant ainsi une sur -correction une fois la LC enlevée.
  • La zone d’alignement contrôle le centrage de la lentille et permet d’assurer la fermeté de l’assise de la lentille sur la cornée. Elle peut être ajustée – plus plate ou plus serrée – généralement en modifiant son excentricité par pas de 0.01.
  • Périphérie torique : Souvent nécessaire pour une bonne assise dès une différence de 0.3-0.4 mm de rayon cornéen.
D’autres paramètres permettent d’ajuster encore plus finement votre adaptation dont notamment la puissance de la LC, la forme de la zone reverse au encore le bord de la LC. L’équipe de SwissLens reste à votre disposition pour toute demande complémentaire.

Bonne adaptation à tous !

Annonce

Bon week-end à tous,

Your SwissLens TeaM

En raison d’une formation interne, nous ne sommes pas joignables par téléphone aujourd’hui. Vous pouvez passer vos commandes sur notre site web ou par e-mail à lens.order@swisslens.ch.
Nous serons de nouveau à votre disposition lundi 29 novembre, aux horaires habituels.

preloader