Votre vision

Les défauts de la vision

La myopie

Ce défaut très courant est souvent dû à un œil trop long. Les rayons lumineux sont focalisés en avant de la rétine ce qui donne une image floue. L’œil étant optiquement trop puissant, on place une lentille divergente (puissance négative) sur l’oeil.

Sans correction, la vision de loin est floue. En vision de près, le myope voit net à une distance plus ou moins proche de l’oeil.

Miopie

>Nos solutions: les lentilles OrbisToris, Relax et Orbiflex


L’hypermétropie

Ce défaut, à l’inverse de la myopie, correspond à un  œil trop court. L’image se forme en arrière de la rétine et se trouve de ce fait également floue. L’œil n’étant pas assez puissant pour sa longueur, une lentille positive est nécessaire.

Sans correction, l’hypermétrope jeune peut compenser naturellement son défaut en utilisant son accommodation (cristallin). Cette capacité naturelle rend plus délicat le dépistage de l’hypermétropie chez les jeunes. Il est cependant toujours source de fatigue visuelle. Plus le défaut est important, plus l’autocorrection devient pénible voir impossible.

 Hypermetropie

> Nos solutions: les lentilles OrbisToris et Orbiflex.


L’astigmatisme

L’astigmatisme a comme origine l’asymétrie des surfaces de la cornée et/ou du cristallin, ce qui entraîne une distorsion des images: carrés déformés, dédoublement en vision nocturne. Ce défaut est définit par deux paramètres: un axe et une puissance (différence des puissances dans chaque axe). Pour corriger ce défaut, on fabrique une lentille de puissance différente selon les axes de déformation des surfaces.

Pour que la vision reste stable, la lentille doit conserver la même orientation dans toutes les positions de l’œil. Elle est stabilisée soit par la pression des paupières sur la surface antérieure de la lentille, soit par la gravité (ballast).

 Astigmatismus

> Nos solutions: les lentilles Toris et Toriflex.


La presbytie

Le cristallin perd de sa capacité d’accommodation chez les individus à partir de 40 ans. Le maintien de la netteté en vision de près (VP) devient pénible, voire impossible, à mesure que l’on avance en âge.

Pour compenser ce défaut on remplace la puissance positive que le cristallin n’est plus en mesure de fournir par une lentille convergente (puissance +), l’œil étant déjà corrigé ou ayant une correction nulle pour la vision éloignée.

Si cette correction (VP) se trouve devant l’œil en vision de loin, l’image est floue, il est donc nécessaire d’opter pour une lentille multifocale qui respectera au moins deux corrections différentes.

VL :   0.00 addition 1.5 = +1,50 en VP
VL :  -4.00 addition 1.5 = -2,50 en VP
VL : +2.00 addition 1.5 = +3,50 en VP

 Nahsicht  Vision de près (VP)

Weitsicht  Vision de loin (VL)

> Nos solutions: les lentilles Borelis et Boriflex.


Combinaisons

Les défauts ci-dessus sont tous combinables (à l’exception de la myopie et de l’hypermétropie). Il est possible ainsi de réaliser des lentilles qui corrigent à la fois la myopie (ou l’hypermétropie), l’astigmatisme et la presbytie.

> Notre solution:la lentille Torelis.