Kératocône

Le kératocône est une maladie dégénérative de l’œil qui débute souvent à l’adolescence. L’évolution la plus importante se fait principalement entre 20 et 30 ans et se stabilise à partir de 40 ans. Le kératocône est souvent lié aux défauts optiques comme la myopie, l’astigmatisme ou d’autres symptômes comme les allergies et autres maladies.

Face au kératocône, les lunettes présentent des limites visuelles. Celle-ci évolue périodiquement, 2 ou 3 paires de lunettes, voire plus, sont souvent nécessaires pour corriger et suivre cette évolution. keratoconus_infoLes lentilles perméables au gaz sont une autre solution. Elles corrigent la vision à 100% et peuvent contribuer à la stabilisation du kératocône. Elles ont les inconvénients des RGP: des corps étrangers peuvent se glisser dessous, le décentrement ou la luxation. Pour toutes ces raisons les lentilles rigides peuvent-être handicapantes pour les activités sportives (natation, sports collectifs).

Un kératocône est une maladie oculaire associée à une déformation en forme de cône et / ou un amincissement progressif de la cornée. Au début, souvent, cela concerne un œil seulement, à moyen terme, l’autre œil est affecté. La zone la plus concernée est le centre de la cornée, un parcours linéaire de la maladie ne peut pas être prouvé. Les hommes sont plus affectés par un kératocône que les femmes (2:1)
Keratokonus

Un Keratoconuspatient (qqn qui a un kératocône) est généralement myope. En plus de la myopie, la maladie provoque par la déformation conique de la cornée, un astigmatisme irrégulier. Les lunettes ne peuvent pas corriger cette amétropie jusqu’à 10/10.

En cas de kératocône, la partie centrale de la cornée prend la forme d’un cône ce qui entraîne son  amincissement au centre ainsi qu’une baisse de la vision.

Plusieurs traitements sont possibles :

  • Optique : lunettes, lentilles rigides « FlexCone », lentilles souples hydrophile  » HydroCone « 
  • Chirurgicaux : les implants (type Intacs), le CrossLinking, la greffe de cornée

Les signes
critères cliniques
Conséquences
Lentilles

Les signes de kératocône

Observation objective

  • changements fréquents de la correction des lunettes
  • augmentation de l‘astigmatisme
  • les stades avancés peuvent être vus, à l’œil nu, de profil en observant la cornée

Observation subjective

  • diplopie / vision double des objets
  • ombres  autour des objets / lettres
  • vision de halos

Causes prob​ables de kératocône

  • héritage génétique
  • trouble  du métabolisme
  • faible quantité de fibres collagènes dans la cornée / tissu
  • frottement fréquent de l’œil peut provoquer un kératocône
  • fort amincissement de la cornée, par exemple après la chirurgie Lasik

Bien que le kératocône soit déjà reconnu depuis plus de 200 ans comme une maladie, aucune cause précise n’est définie!

Progression de la maladie du kératocône et des moyens de correction

Légers changements de la surface de la cornée:

lunettes, si possible avec différentes corrections selon besoins pendant la journée, lentilles de contact

Importants changements de la surface de la cornée:

lentilles de contact, lentilles kératocône

Forts changements de la surface de la cornée:

lentilles kératocône, transplantation cornéenne

Autres moyens pour stabiliser la cornée:

Crosslinking:  actuellement utilisé pour stabiliser le cône

Intacts :  2 parties en plastique sont implantées dans la cornée afin de réduire l’irrégularité.

Stades/Grades

de Krumeich

Stade Critères cliniques
Stade 1

  • diminution de l’excentricité cornéenne
  • myopie induite et / ou astigmatisme ≤ 5D
  • rayon cornéens ≤ 48D
  • lignes de Vogt, pas de cicatrice

Stade 2

  • myopie induite et / ou astigmatisme > 5D et ≤8D
  • rayon cornéens ≤ 53D
  • pas de cicatrice centrale
  • épaisseur cornéenne ≥ 400 µm

Stade 3

  • myopie induite et / ou astigmatisme > 8D à ≤10D
  • rayon cornéens > 53D
  • pas de cicatrice centrale
  • épaisseur cornéenne entre 200-400 µm

Stade 4

  • réfraction n’est plus mesurable
  • rayon cornéens > 55D
  • cicatrice centrale
  • épaisseur cornéenne ≤ 200 µm

Conséquences d’un kératocône

  • yeux rouge en permanence
  • diplopie
  • images fantomes
  • distorsion
  • sensibilité à la lumière
  • forte sensibilité à l’éblouissement
  • „halos“
  • traînées autour des lettres
  • Perte de la vision dans la pénombre et la nuit
  • „oeil sec“, hypersensibilité des yeux
  • Moins bonne tolérance des lentilles de contact habituelles (glissement)
  • Mauvaise qualité des larmes

Lentilles pour kératocône

Traditionnellement corrigés avec des lentilles rigides et semi-rigides (RGP), les problèmes de kératocônes peuvent également être traités avec des lentilles souples spéciales. Cette alternative est recommandée en cas d’intolérance aux lentilles RGP. Elle se distingue par une optimisation du rapport vision-confort, grâce à des matières modernes basées sur le silicone-hydrogel et à la possibilité d’un port occasionnel.

fotolia34789337s-ck

  • HydroCone: lentille souple pour les kératocônes de degrés 1 à 4
  • HydroCone P: lentille souple pour les kératocônes de degrés 1 à 4 avec correction de la presbytie

SwissLens propose également des lentilles RGP traditionnelles et éprouvées pour les kératocônes.

  • FlexCone: lentille RGP pour kératocônes de degrés 1 à 4
  • FlexCone P: lentille RGP pour kératocônes de degrés 1 à 4 avec correction de la presbytie